Ville tunnel de transport
9 min. de lecture

Bâtir des villes plus intelligentes

L’aménagement de « villes intelligentes », respectueuses de l’environnement, et à la technologie intégrée, est une priorité pour les gouvernements du monde entier. Nous avons aidé une autorité locale à concrétiser sa vision.

 

Défi

En 2008, le Conseil municipal de Peterborough (PCC) s’est fixé l’objectif ambitieux de faire de Peterborough la capitale britannique de l’environnement. Il s’agissait d’un objectif audacieux, et le Conseil était conscient que pour réussir, il fallait une approche différente.

L’ampleur et le champ d’application du programme de changement étaient sans précédent, et complètement inédits dans le secteur public.

Pinsent Masons a été impliqué depuis le début. En plus des conseils juridiques, il nous a été demandé de proposer une perspective stratégique sur les opportunités qui s’offraient aux acteurs du secteur énergétique compte tenu de la politique de l’état, des considérations fiscales et des facteurs commerciaux. 

 

Solution

Pinsent Masons a travaillé avec le client pour comprendre ce qui serait acceptable d’un point de vue légal et politique. Nous y avons ajouté notre connaissance approfondie des politiques et des instruments issus de l’administration centrale, y compris l’analyse des opportunités offertes par des initiatives telles que « The Green Deal » et « The Energy Company Obligation ». Il a fallu considérer également les objectifs des entreprises telles que British Gas et Green Investment Bank. 

Le programme obtenu comprenait cinq éléments essentiels :

1. « Prêts pour le changement »
Au cœur du programme se trouvait un plan de changement collectif totalement inédit. Il visait à tirer parti du pouvoir d’achat des autorités locales pour obtenir une meilleure offre pour les citoyens. Il permettait aux résidents et aux PME de la ville de se regrouper en une seule entité pour négocier des factures d’énergie moins chères.
Les participants furent invités à s’enregistrer gratuitement sur un site Internet. Ils devaient fournir leurs données actuelles de consommation de gaz et d’électricité. Les fournisseurs d’énergie ont eu alors l’opportunité de participer à des enchères inversées. Le fournisseur offrant le tarif le plus avantageux remportait le marché. Le programme a attiré plus de 50 000 participants avec des économies escomptées de plus d’un million de livres sterling, le plus important jamais réalisé au Royaume-Uni. 

2. Modernisation des bâtiments publics
De nombreux bâtiments du secteur public sont inefficaces sur le plan énergétique et gaspillent des quantités importantes de chaleur et d’électricité. Pinsent Masons a élaboré un projet pionnier au Royaume-Uni, qui autorise les investissements tiers dans des bâtiments gérés par le secteur public, en association avec la Green Investment Bank.
Le projet a été conçu par le biais d’un contrat de performance énergétique. Il a été élaboré pour permettre une rénovation entièrement financée par des investisseurs du secteur privé. Les investisseurs obtiennent le remboursement du capital grâce à l’épargne garantie dans les factures d’énergie. Cette structure innovante fut la première du genre au Royaume-Uni.

3. Un partenariat stratégique avec British Gas
Nous avons négocié un accord entre le PCC et British Gas pour subventionner des mesures en matière d’efficacité énergétique pour des milliers de foyers. Cela a créé des centaines d’emplois et quelque 7 000 foyers ont pu être modernisés. Cet accord a créé 600 emplois locaux pour des jeunes sans emploi ou en formation.

4. Produire sa propre énergie
Viridor est l’une des entreprises leaders du Royaume-Uni en matière de recyclage et de valorisation énergétique des déchets. Notre client a passé un contrat avec Viridor pour traiter plus de 85 000 tonnes de déchets résiduels par an. Les déchets détournés des sites d’enfouissement ont permis de produire une puissance électrique nette de 7,25 MW par an.
Dans le contrat, nous avons prévu une disposition unique pour que PCC achète l’électricité créée dans l’usine. C’était la première fois qu’un accord de cette nature était conclu. Grâce à lui, PCC a pourvu aux besoins énergétiques des bâtiments municipaux et publics (dont 180 écoles) à partir d’un approvisionnement renouvelable et sans émission de carbone.
La commune a également mis en place sa propre entreprise de fournisseur d’énergie. Concrètement, elle fournit à la communauté de l’électricité payée par les contribuables de la municipalité, et comme elle possède sa propre installation de production, elle peut geler les prix à long terme et ainsi aider les plus démunis et ceux qui n’ont pas les moyens de se chauffer convenablement. 

5. Un partenariat chinois révolutionnaire
Pinsent Masons a facilité un accord de partenariat stratégique entre PCC et AVIC, une entreprise d’État chinoise dotée d’une expérience et d’une expertise significatives en matière d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique.
Les objectifs consistaient à :
générer de nouveaux emplois et des formations
aider à l’élaboration d’une offre universitaire/d’enseignement supérieur améliorée
contribuer au développement d’une usine de fabrication de compteurs intelligents, de panneaux solaires et d’éclairage de rue à Peterborough

Ed Davey

Secrétaire d’État à l’Énergie et au changement climatique Edward Davey

Je salue l’initiative de Peterborough et de ses partenaires locaux [et] encourage les communes de tout le pays à suivre leur exemple.

Résultat

Ce programme a permis de faire économiser aux citoyens de Peterborough des millions de livres sterling. « Prêts pour le changement » a séduit plus de 50 000 membres, dont certains déclarent économiser plus de 400 livres sterling par an. Nous avons fait gagner à la municipalité 5,2 millions de livres sterling par an. Cela se traduit par des réductions des dépenses de la commune allégées et un impact sur la prestation directe de services considérablement réduit.

 

Out-Law / Votre briefing quotidien