Q. À quel moment un cabinet d'avocats n’en est-il pas un ? R. Quand il ne prodigue aucun conseil juridique..

C’est la situation que nous avons rencontrée en collaborant avec un club de Premier League pour développer une solution technologique juridique pour l’un de ses défis les plus urgents : les transferts de joueurs.

Le défi

L’industrie du football est très concurrentielle sur et en dehors du terrain, et la bataille pour attirer les talents est acharnée. Cette réalité est encore plus évidente pendant le mercato, où des millions sont dépensés pour des joueurs.

Les négociations liées aux transferts sont ardues et menées jusqu'au bout, avec des échéances strictes pour les transferts des joueurs.  

Souvent, un club ne sera pas enclin à finaliser une vente sans avoir conclu un achat. C’est une source de tensions, de difficultés et de contraintes de temps extrêmes, le tout sous les feux des médias.

Les accords dépendent également de la finalisation des contrats et de la soumission de documents à divers services avant la date limite d’exécution de la FIFA.

Il s’agit d’un environnement exceptionnel, dans lequel le gain de temps peut définir le succès ou l’échec d’une transaction, et où des millions d’euros reposent sur la précision. Everton FC et Pinsent Masons ont réalisé que leur collaboration pouvait donner au club un avantage concurrentiel. Le risque lié aux transactions pouvait être également réduit.

David Harrison

le chef des opérations de football et secrétaire d’Everton Football Club

« Il existe très peu de cabinets juridiques capables de travailler activement avec leurs clients pour réduire le temps qu’ils passent en transactions commerciales, et encore moins développer un produit qui permette au client d’y parvenir. C’est ce qui a défini ce partenariat. » Directeur des opérations du club de Premier League.

La solution

Nous avons initié l’usage de l’automatisation de documents dans le marché juridique. Nous avons discuté avec Everton sur la manière dont certaines de nos solutions pourraient les aider dans des domaines tels que les contrats commerciaux.

Leur service juridique a vite compris qu’en faisant évoluer notre technologie et en l’adaptant aux spécificités des transferts de joueurs, il pourrait aider l’équipe à simplifier les acquisitions de talents.

Nous avons collaboré pour créér une sorte « d’assistant de contrats », qui a ensuite été présenté à l’équipe interne. Cet assistant gère tous les types de transferts. Cela comprend les crédits entrants et sortants, les achats et les ventes tant à l’échelle nationale qu’internationale, et les renouvellements des contrats des joueurs. Le document adéquat est produit en fonction de l’option choisie.

Les utilisateurs ouvrent une application et répondent aux questions relatives à un transfert par le biais de listes déroulantes et de zones de texte libre. Ces questions sur mesure ont été conçues par le club en étroite collaboration avec nos services. Par un simple clic, l’utilisateur crée :

  • une ébauche de documentation visant à faciliter le transfert du joueur avec le club acheteur/vendeur
  • un projet du contrat de travail du joueur et un projet de son certificat d’enregistrement

Ces documents sont ensuite approfondis par un avocat, et une tâche qui prenait des heures peut être ainsi réalisée en quelques minutes.

Si le principe et l’interface peuvent sembler simples à première vue, ces transactions comportent de nombreuses variables. Chris et l’équipe de Pinsent Masons ont travaillé dur pour développer un ensemble complet de documents pour y répondre.

L’information est ensuite extraite pour fournir l’ébauche de document selon les réponses fournies par l’utilisateur. L’équipe a réussi à simplifier un processus complexe.

L’équipe a également travaillé à un rythme soutenu, et a pu développer et mettre en œuvre une solution complexe en moins d’un mois. La solution était prête pour le mercato de janvier, et a été utilisée pour les transferts temporaires et permanents.

L'impact

En seulement 30 jours de marché de transferts, près d’un jour plein dédié aux tâches juridiques a été épargné. Les équipes de Pinsent Masons et d’Everton continuent de travailler en étroite collaboration pour poursuivre le développement du système.

David Garrison, Le responsable des opérations football du club a déclaré : « Le système que nous avons conçu avec Pinsent Masons est le produit original d’une véritable collaboration pour un bénéfice mutuel. Il nous a donné un avantage concurrentiel à court terme, et je pense sincèrement qu’à long terme, il a le potentiel pour se répandre dans le secteur. D’une certaine manière, il ne s’agit même pas de la partie la plus innovante. Il existe très peu de cabinets juridiques capables de travailler activement avec leurs clients pour réduire le temps qu’ils passent en transactions commerciales, et encore moins dévélopper un produit qui permette au client d’y parvenir. C’est ce qui a défini ce partenariat. »

David Harrison

le chef des opérations de football et secrétaire d’Everton Football Club

« Il existe très peu de cabinets juridiques capables de travailler activement avec leurs clients pour réduire le temps qu’ils passent en transactions commerciales, et encore moins développer un produit qui permette au client d’y parvenir. C’est ce qui a défini ce partenariat. » Directeur des opérations du club de Premier League.

La solution

Nous avons initié l’usage de l’automatisation de documents dans le marché juridique. Nous avons discuté avec Everton sur la manière dont certaines de nos solutions pourraient les aider dans des domaines tels que les contrats commerciaux.

Leur service juridique a vite compris qu’en faisant évoluer notre technologie et en l’adaptant aux spécificités des transferts de joueurs, il pourrait aider l’équipe à simplifier les acquisitions de talents.

Nous avons collaboré pour créér une sorte « d’assistant de contrats », qui a ensuite été présenté à l’équipe interne. Cet assistant gère tous les types de transferts. Cela comprend les crédits entrants et sortants, les achats et les ventes tant à l’échelle nationale qu’internationale, et les renouvellements des contrats des joueurs. Le document adéquat est produit en fonction de l’option choisie.

Les utilisateurs ouvrent une application et répondent aux questions relatives à un transfert par le biais de listes déroulantes et de zones de texte libre. Ces questions sur mesure ont été conçues par le club en étroite collaboration avec nos services. Par un simple clic, l’utilisateur crée :

  • une ébauche de documentation visant à faciliter le transfert du joueur avec le club acheteur/vendeur
  • un projet du contrat de travail du joueur et un projet de son certificat d’enregistrement

Ces documents sont ensuite approfondis par un avocat, et une tâche qui prenait des heures peut être ainsi réalisée en quelques minutes.

Si le principe et l’interface peuvent sembler simples à première vue, ces transactions comportent de nombreuses variables. Chris et l’équipe de Pinsent Masons ont travaillé dur pour développer un ensemble complet de documents pour y répondre.

L’information est ensuite extraite pour fournir l’ébauche de document selon les réponses fournies par l’utilisateur. L’équipe a réussi à simplifier un processus complexe.

L’équipe a également travaillé à un rythme soutenu, et a pu développer et mettre en œuvre une solution complexe en moins d’un mois. La solution était prête pour le mercato de janvier, et a été utilisée pour les transferts temporaires et permanents.

L'impact

En seulement 30 jours de marché de transferts, près d’un jour plein dédié aux tâches juridiques a été épargné. Les équipes de Pinsent Masons et d’Everton continuent de travailler en étroite collaboration pour poursuivre le développement du système.

David Garrison, Le responsable des opérations football du club a déclaré : « Le système que nous avons conçu avec Pinsent Masons est le produit original d’une véritable collaboration pour un bénéfice mutuel. Il nous a donné un avantage concurrentiel à court terme, et je pense sincèrement qu’à long terme, il a le potentiel pour se répandre dans le secteur. D’une certaine manière, il ne s’agit même pas de la partie la plus innovante. Il existe très peu de cabinets juridiques capables de travailler activement avec leurs clients pour réduire le temps qu’ils passent en transactions commerciales, et encore moins dévélopper un produit qui permette au client d’y parvenir. C’est ce qui a défini ce partenariat. »