Étoiles sur bleu
2 min. de lecture

Prendre de l’avance sur le Brexit

Depuis la décision sans précédent du Royaume-Uni de quitter l’Union européenne, les chefs d’entreprises cherchent des réponses auprès de leurs conseillers juridiques, et la plupart du temps il n’y en a aucune. Pinsent Masons a cherché à aider les conseillers juridiques à élaborer des réponses et à s’impliquer dans les conseils d’administration.

Nous avons déployé une série de campagnes sur le thème du Brexit en utilisant des perspectives inhabituelles. Le but était de réfuter l’incertitude inhérente et permettre aux clients d’anticiper et de collaborer avec le Brexit de manière judicieuse.

Le défi

Notre défi consistait à éviter de tomber dans le piège classique : fournir une analyse détaillée des processus liés au Brexit et de la législation, car bien que pertinente, elle ne représente que peu d’utilité pratique pour les clients.

Après avoir discuté avec nos clients, nous avons établi qu’ils avaient besoin :

  • d’une compréhension approfondie du processus de sortie, non seulement d’un point de vue juridique, mais aussi au sein des institutions britanniques et européennes ;
  • d’un modèle pour les client puissent visualiser comment le Brexit allait s’effectuer, et à identifier, hiérarchiser et gérer les programmes de préparation au Brexit ;

d’outils stratégiques pour leur permettre de répondre aux interrogations quotidiennes au sein de leur entreprise pour qu'ils puissent se concentrer sur une vision stratégique plus large.

Pinsent Masons a été reconnu comme leader d’opinion dans le domaine du Brexit. Hormis le Magic Circle, nous étions le seul cabinet juridique à avoir été invité à deux séances du Trésor britannique sur l’impact du Brexit.

La solution

Avant le référendum sur le Brexit, Pinsent Masons a nommé l’ancien secrétaire d’État aux Affaires internationales et ministre des Affaires européennes Douglas Alexander comme conseiller stratégique. Nous avons également effectué des investissements stratégiques dans notre division de politiques publiques pour nous assurer que nous étions bien placés pour conseiller des clients sur les processus politiques et législatifs en cas de sortie de l’Europe du Royaume-Uni.

Avant et après le vote, nous avons engagé une planificatrice de scénarios militaires de renom, Lynette Nushbacher. Nous avons mis en place ensemble un modèle qui permet aux clients d’obtenir une vision détaillée des conséquences du Brexit pour leur entreprise selon différents points d’inflexion.

Dans les semaines qui ont suivi le résultat du référendum, nous avons élaboré une plateforme de conseils relatifs au Brexit. Les clients confrontés à un gros volume d’interrogations quotidiennes dans leur entreprise pouvaient se servir de cette plateforme pour les externaliser efficacement et rester ainsi concentrés sur leur stratégie.

Enfin, Pinsent Masons a proposé aux clients l’aide de sa plateforme d’avocats indépendants, Vario. Ce fut extrêmement pertinent compte tenu du gel de recrutement temporaire adopté par de nombreuses sociétés de capitaux après le vote.

Les résultats

Un large éventail d’entreprises nationales a participé à notre scénario, en organisant des ateliers et collaborant avec notre unité de politiques publiques pour comprendre le processus politique et s’engager le cas échéant. De même, de nombreux clients importants se sont servis de notre service en ligne de conseils relatifs au Brexit.

Notre approche créative et axée sur les solutions face au défi du Brexit nous a valu une réputation de leader du marché dans ce domaine. Hormis les cabinets d’avocats traditionnels «Magic Circle», nous étions le seul cabinet juridique invité à participer à plusieurs séances du Trésor britannique sur l’impact du Brexit, et nous sommes classés au Niveau 1 pour nos travaux consultatifs relatifs au Brexit dans la publication « The Legal 500 » (Classement des meilleurs cabinets juridiques du R.U.) 2017.

  • Une grande entreprise automobile avec laquelle nous n’avions jamais travaillé auparavant nous a contactés pour obtenir une démonstration de nos produits relatifs au Brexit. Nous avons ensuite été invités à les présenter à son groupe.
  • Nos solutions de passage au Brexit nous ont également permis de remporter d’importants contrats commerciaux avec plusieurs grands industriels.

Out-Law / Votre briefing quotidien